Musique du Monde, Chanson espagnole

Accueil · Revue de Presse

La magie d'un souffle mélodique unit sans artifice, par delà les fracas du monde, une poignée humains éperdus d'amour et de liberté dans la simplicité d'une beauté dénudée. La voix de Michèle Fernandez est de celles qui transpercent l'âme. Assise tout près face au public, comme une conversation tranquille entre amis, elle chante cette Espagne de tolérance où les trois grandes religions élevaient la tolérance à la hauteur de l'art ; elle s'indigne aussi de cette même Espagne qui chasse, renie et cesse d'aimer. A capella, ou accompagnée d'instrumentations mesurées et délicates, un concert touchant au plus profond de l'être, un moment rare d'intimité partagée et de grâce (convivencia de printemps, Arles 2008. http://convivencia.over-blog.net)

....................................

La voix chaleureuse de Michèle Fernandez, notre invitée flamboyante, aux modulations tantôt solaires tantôt lancinantes est immédiatement évocatrice d'un brassage de cultures typiques du bassin méditerranéen. Une belle coulée de miel sauvage ! ( J. L Kuffer. Le Pois Chiche. Lausanne. Janv.2003) SUISSE

....................................

Musica che viene da lontano, che crece fino ad una maturità vocale pi enamente espressiva. Michèle Fernandez confeziona un disco splendido, che sfodera tutti i gusti de la sua Spagna e la belleza di una voce limpida e cristallina como l'acqua.(L'ovabese. Cultura. Juillet 2003). ITALIE

....................................

Michèle Fernandez, una prometedora cantante, compartio un intensisimo duo con la aragonsa Carmen Paris … (Heraldo de Aragon. Août 2003). ESPAGNE

....................................

Une voix des mille et une nuit, un concert aux parfums de générosité, de paix et d'amour… ( Vaucluse Matin. Juillet 1999)

....................................

Michèle Fernandez, une voix d'or qui a littéralement envoûté le public… (La Provence. Fevrier 2000)

....................................

Sa voix à la fois cristalline, chaude, pénétrante, plaintive et enjouée emporte le spectateur dans les contrées lointaines. Elle est une des perles qui subliment le métissage du sud . Simplement sublime… (La Provence. Oct. 2001)

....................................

C'est le bonheur total que procure l'écoute du 1er disque de Michèle Fernandez " Una Mujer ". Rarement voix exprima les élans du cœur avec autant d'émotion et de suavité réunies. La grâce ! (Viva. Avril 2002)

....................................

Nul doute que Michèle Fernandez se pose aujourd'hui comme une excellente chanteuse, musicienne et compositrice de talent. (Zicline. Mars 2002)

....................................

Une voix pure et chaude, un répertoire inspiré et raffiné,un message de paix qui fait du bien, bien qu'il s'agisse d'un 1er album, Michèle Fernandez avec est tout sauf une débutante…(MCM. Net. Fevr.2002)

....................................

La voix de Michèle Fernandez, sans cesser d'être elle-même trouve les accents du fado, esquisse un sourire goguenard, s'ensauvage ailleurs au détour d'une inflexion : sûre d'elle, jamais ne lui est besoin d'appuyer, elle effleure et fait mouche. Tout l'album est au diapason de sa justesse admirable, précis, aéré, lumineux. Michèle Fernandez, l'espagnole de Marseille devrait faire une entrée remarquée sur la scène discographique…(P.L Renou. chroniques CD.Fevr. 2002)

....................................

Una specttacolo che ci conduce sulla strada de l'emozione pura. Una spettacolo caloroso e dinamico che ci porta sulle rive del Mediterraneo (Genestrerio 2006) ITALIE

....................................

La voix de Michèle Fernandez, sans cesser d'être elle-même trouve les accents du fado, esquisse un sourire goguenard, s'ensauvage ailleurs au détour d'une inflexion : sûre d'elle, jamais ne lui est besoin d'appuyer, elle effleure et fait mouche. Tout l'album est au diapason de sa justesse admirable, précis, aéré, lumineux. Michèle Fernandez, l'espagnole de Marseille devrait faire une entrée remarquée sur la scène discographique…(P.L Renou. chroniques CD.Fevr. 2002)